Interview Collaborateur avec Jonathan CAILLOUX : Chef de projet R&D

27 novembre 2023
Découvrez l’interview captivante de Jonathan Cailloux, chercheur passionné et Chef de projet en Recherche et Développement chez Tricoflex !

Jonathan, chef de projet R&D et chercheur invétéré, nous raconte son parcours de docteur-ingénieur plasturgiste avec passion.

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours scolaire et professionnel ?

Je suis diplômé de l’école européenne d’ingénieurs en génie des matériaux de Nancy (EEIGM). Pendant mon cursus, j’ai pu étudier et réaliser des stages dans différents pays d’Europe tels que l’Angleterre, la Suède, l’Allemagne et finalement l’Espagne.

En complément de mon diplôme d’ingénieur, j’ai également validé un master européen en génie des matériaux. Ces formations m’ont ouvert les portes d’une thèse de doctorat à l’université polytechnique de Catalogne à Barcelone où j’ai travaillé sur l’application du procédé d’extrusion réactive aux plastiques biosourcés et biodégradables

Après l’obtention de ma thèse en 2016, j’ai travaillé en tant que responsable de pôle d’extrusion et de caractérisation des matériaux dans un centre technologique en Espagne. Mes fonctions couvraient des projets de R&D du secteur public et privé, la gestion de projet et la divulgation des résultats. J’ai également exercé en tant que formateur pour les industriels du secteur de la plasturgie.

Après six années, ressentant le besoin de plus de diversité dans mon travail, j’ai postulé dans l’industrie et j’ai eu l’opportunité de rejoindre l’entreprise Tricoflex.

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton métier ?

Mon rôle en tant que Chef de Projet R&D chez Tricoflex englobe plusieurs volets captivants :

  • Les tâches de recherche et innovation : Je conduis des études de faisabilité et d’expertise amenant à la conception de nouveaux produits et/ou à l’introduction de nouvelles technologies.
  • Les tâches de développement de nouveaux tuyaux : En collaboration avec les équipes commerciales et les équipes techniques, je participe à la rédaction du cahier des charges fonctionnel de nouveaux tuyaux tout en garantissant le triangle Qualité-Coûts-Délais.     
  • Des tâches de veille technologique et concurrentielle concernant les matériaux, les procédés de mise en œuvre, les brevets concurrentiels, ainsi que les réglementations en vigueur.
  • La gestion de projet en architecturant de manière la plus précise possible le suivi des coûts majeurs générés.  
  • Des tâches de formation : Depuis peu, je forme nos équipes commerciales (nationale et internationale) lors de cycles de formation sur nos produits.

Pourquoi as-tu choisi de t’orienter dans cette voie ?

Mon choix de m’orienter vers la plasturgie découle naturellement de mon parcours académique. En tant que Chef de Projet R&D, j’ai opté pour cette voie parce qu’elle me permet de travailler dans des activités variées au quotidien, de découvrir de nouvelles choses et d’assouvir ma curiosité et créativité.

Est-ce que tu es amené à te déplacer souvent dans ton métier ?

Les déplacements (nationaux et internationaux) font partie intégrante de mon métier. Il est nécessaire de visiter les clients pour comprendre leurs besoins, de participer aux salons et coworking internationaux pour assurer la veille, et de rendre visite à nos collègues du groupe EXEL en France et à l’étranger.

Collabores-tu avec d’autres équipes ?

Je travaille de façon transversale avec plusieurs services. Nous définissons une équipe pluridisciplinaire et différente pour chaque projet. Nous travaillons en étroite collaboration avec le technicien prototypiste rattaché à notre département et nous mobilisons ponctuellement les ressources supplémentaires de différents services pour les essais (pré-) industriels.

À quel moment interviens-tu dans un projet ?

Mon implication dans un projet débute dès la phase de définition du cahier des charges. En collaboration avec le marketing et l’équipe commerciale, nous évaluons les besoins, définissons le cahier des charges, identifions les verrous technologiques et finalement nous planifions comment procéder. La définition des ressources nécessaires est également cruciale puisqu’elles interviennent de manière ponctuelle tout au long de nos projets.

Comment t’organises-tu pour gérer les priorités en tant que Chef de Projet R&D ?

En tant que chef de projet R&D il est à prendre en compte que nous sommes là pour donner une solution à des clients concernant des produits que nous ne fabriquons pas encore.

La priorité est donc donnée aux demandes de l’équipe commerciale afin qu’elle puisse répondre le plus rapidement possible à une problématique de nos actuels ou futurs clients. Ensuite viennent les projets à plus long terme dans lesquels les verrous technologiques sont plus longs et plus compliqués à débloquer.

Quelles compétences et qualités sont nécessaires pour réussir à ton poste ?

Pour réussir à mon poste, il est essentiel de maintenir un état d’esprit pragmatique, une organisation rigoureuse, être calme et créatif. Le calme est essentiel, car le stress nuit à la créativité.

Au niveau des compétences, de solides connaissances dans le domaine de la plasturgie sont indispensables mais pas seulement. Être force de proposition est également un atout majeur ainsi qu’une bonne capacité d’adaptation au changement afin de pouvoir faire face aux aléas des différentes problématiques que nous pouvons rencontrer lors du déroulement des projets.

Depuis combien de temps travailles-tu chez Tricoflex et qu’apprécies-tu dans cette entreprise ?

J’ai rejoint Tricoflex en 2021. Ce qui distingue cette entreprise, c’est sa taille humaine, ce qui se traduit par des processus moins lourds que dans les multinationales. Je connais la plupart de mes collègues et je sais vers qui me tourner lorsque j’ai besoin d’aide. J’apprécie tout particulièrement la sérénité et l’autonomie dont je dispose, ainsi que l’organisation de notre nouvelle direction R&D. Une bonne ambiance de travail dans et entre les différentes équipes est également un point positif de cette entreprise.

Peux-tu nous en dire plus sur les défis que tu rencontres dans tes missions ?

Entre bien d’autres missions, le service R&D est chargé d’introduire de nouvelles idées et/ou de nouveaux procédés de fabrication afin de pouvoir débloquer des verrous technologiques pour notre usine.

Comme chaque problématique est unique, cela nous amène souvent à partir de zéro et de remettre un certain nombre d’éléments connus en cause. Pour autant, je dirais que le plus grand défi lors de mes missions est de pouvoir se déconnecter de ce que nous faisons actuellement et de véritablement essayer de développer quelque chose d’innovant et de nouveau qui pourrait nous démarquer de notre concurrence.

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui souhaitent devenir Chef de Projet en R&D ?

Ne limite pas ta créativité tout en restant structuré et organisé car le poste de « chef de projet en R&D » est également synonyme de « gestion de plusieurs projets en même temps ». 

Si tu devais éliminer un élément de ta vie quotidienne, lequel serait-ce ?

Je choisirais d’éliminer les trajets quotidiens en voiture pour privilégier les transports en commun ! Je pourrais ainsi économiser de l’énergie et utiliser ce moment comme un temps de pause.

As-tu des passions en dehors de Tricoflex ?

En dehors de Tricoflex, j’aime pouvoir naviguer (heureusement que nous avons l’un des plus grands lacs artificiels de France métropolitaine proche de chez nous !). Sinon, je m’investis également dans des travaux de rénovation ou construction.

Article suivant